Recherchez un stage :

L'assurance santé

Vous allez bientôt réaliser un stage à l'étranger ? Avez-vous songé à votre assurance santé ? Selon si vous partez dans l'Union Européenne ou ailleurs, plusieurs principes s'appliquent, découvrez-les.

Lorsqu'on part à l'étranger il est nécessaire de passer en revue tous les détails pratiques qui feront de votre séjour un moment agréable et serein. L'assurance santé fait parti de ces petits détails qui n'ont l'air de rien, mais qui ont toute leur importance. Sachez donc que si vous partez faire votre stage dans un pays de l'Union Européenne, vos droits à l'assurance maladie se poursuivent. Pour cela, au mois 15 jours avant votre départ, demandez la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) à votre mutuelle étudiante ou, éventuellement, à votre caisse d'Assurance Maladie si c'est elle qui assure la gestion de votre dossier. Au même titre qu'une carte vitale, cette carte sera à présenter à chaque acte de soin que vous recevrez (rendez-vous chez le médecin, achat de médicaments, etc.). Selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour, vous aurez peut-être à avancer les frais (et vous serez remboursé par la suite par l'organisme de sécurité sociale local). Dans tous les cas conservez bien les factures.

Votre stage se déroule hors Union Européenne

Pour les moins de 20 ans, les frais médicaux urgents seront remboursés par la caisse d'Assurance Maladie de vos parents, dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur et si vous remplissez les 3 conditions suivantes : vous devez fréquenter un établissement qui vous prépare à un diplôme officiel, vous devez fournir un certificat de scolarité, vous devez revenir au moins une fois en France au cours de votre année universitaire. Encore une fois conservez toutes les factures et justificatifs de paiement afin de pouvoir les présenter, à votre retour, à la caisse d'Assurance Maladie de vos parents. Elle pourra éventuellement vous rembourser, toujours dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur.

Pour les plus de 20 ans, vous devrez au préalable vous inscrire auprès du régime étudiant de sécurité sociale du pays de votre stage. S'il n'existe pas de régime étudiant au sein de celui-ci, affiliez-vous auprès du régime local de sécurité sociale. Si vous êtes de nationalité française, vous pouvez également adhérer à la Caisse des Français de l'étranger (CFE). Chaque pays ayant un régime de sécurité sociale qui lui est propre, votre protection sociale différera d'un pays à l'autre. Pour obtenir des informations plus précises, contactez votre caisse d'Assurance Maladie, votre mutuelle étudiante ou votre établissement scolaire. Il est également judicieux de contacter l'ambassade ou le consulat de votre futur pays d'accueil, ou la CFE.

Date : 08/11/2016
  • Partager
Découvrez aussi :
Retour en haut